Built-in self-test

Un built-in self-test, fréquemment nommé par l'acronyme BIST, est un mécanisme permettant à une machine de se tester elle-même.



Catégories :

Électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • A built-in self-test (BIST) or built-in test (BIT) is a mechanism that permits a machine to test itself. Engineers design BISTs to meet requirements such as... (source : en.wikipedia)
  • Built-in Self Test , or BIST, is the technique of designing additional hardware and software features into integrated circuits to allow them to perform... (source : siliconfareast)
  • BIST - part of the circuit (chip, board or system) is used to test the circuit itself. – V. Agrawal defines BIST as a DFT technique in which testing... (source : ida.liu)

Un (en) built-in self-test, fréquemment nommé par l'acronyme BIST, est un mécanisme permettant à une machine de se tester elle-même.

On trouve fréquemment ce mécanisme dans les circuits intégrés car il permet une automatisation de la vérification du circuit. Cette vérification se fait avant la vérification fonctionnelle.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Built-in_self-test.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu