Balance du watt

La balance du watt est un appareil qui sert à convertir, avec neuf chiffres significatifs, la puissance mécanique en puissance électrique et vice-versa



Catégories :

Instrument de mesure électrique - Appareil électronique - Électronique - Instrument de mesure mécanique - Système international d'unités

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Une réalisation de la balance du watt est montrée sur la figure 4..... constante de Planck et e la charge élémentaire; la mesure d'une tension U se ramène... (source : imprimerie.polytechnique)
  • L'expérience dite de balance du Watt est une des pistes envisagées pour changer la définition de la.... constante de Planck. Cette mesure, répétée dans le ... (source : www-obs.univ-lyon1)
  • La balance du watt est une voie envisageable pour raccorder cette grandeur à une quantité invariante : la constante de Planck.... (source : ursi-france.institut-telecom)

La balance du watt est un appareil qui sert à convertir, avec neuf chiffres significatifs, la puissance mécanique en puissance électrique et vice-versa

La longueur et le temps étant définis, il fallait faire la correspondance entre la puissance mécanique et la puissance électrique : c'est ce que fait la "balance du watt"

Dans le cas de la balance du watt, il faut effectuer deux mesures : l'une statique, qui est celle de la balance de Cotton ; l'autre dynamique qui mesure une différence de potentiel d'induction de Faraday.

A supposer que B et l ne fluctuent pas entre les deux mesures (ce qui est l'astuce utilisée !), alors on a : m\cdot g\cdot v = E\cdot I  \, ce qui permet la mesure de m avec la relation :

m = \frac{E\cdot U}{R\cdot g\cdot v} \,

Métrologie

La difficulté est bien entendu la métrologie de v en désormais B constant (d'environ 1 T)  : il faut réaliser sur à peu près 4 cm d'entrefer un champ à symétrie de révolution, uniforme sur les 4 cm, ce qui exige un entrefer extrêmement bien usiné (il ne doit pas être d'épaisseur égale !) et il faut que la bobine passe à l'endroit exact, ce qui exige une symétrie idéale du système de translation de la bobine.

Tout est concentré dans le fait qu'il faut avoir une meilleure stabilité, répétabilité et sensibilité qu'une balance métrologique ordinaire. Alors le kilogramme international pourrait être pesé, et ses variations (adsorption, nettoyage... ) pourraient être enregistrées : ce qui le rendrait caduc. En fait la mesure faite par la balance reposerait alors sur la valeur de la constante de Planck (pour des raisons évidentes d'homogénéité EU/R ne dépend pas de la charge de l'électron !). On devrait alors fixer la valeur de h, tout comme en 1983 on a dû fixer la valeur de la célérité c de la lumière dans le vide.

Il conviendra de voir alors si la valeur de la constante de structure fine, α, est compatible avec la valeur de e tirée de Josephson et de Von Klitzing.

Entrée en vigueur

Originellement prévue en 2007, l'entrée en vigueur de ces nouvelles normes a été repoussée en 2011 à cause du manque de balances du Watt en usage aujourd'hui.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Balance_du_watt.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu